Cartographie des infrastructures souterraines

Bonnes pratiques pour améliorer la connaissance des infrastructures souterraines

Un grand nombre d’infrastructures souterraines ont été installées au cours des années sans que les informations liées à leur position et à leurs dimensions ne soient prises en note de façon précise. Le manque d’information sur ces infrastructures en place, particulièrement pour certains réseaux techniques urbains ( RTU ), rend la situation actuelle problématique pour tous les intervenants, autant en planification, en conception, qu’en construction.

Ce document permet de définir les bonnes pratiques quant aux informations de position et d’état à connaître sur les infrastructures souterraines ainsi que la précision requise. Les problématiques liées au manque d’information, les données de base à connaître ainsi que la démarche requise à l’acquisition d’informations selon le type de travaux y sont définies. La conservation de ces informations dans une base de données géomatique facilite leur consultation et leur partage, elle est donc à recommander pour tous les propriétaires de réseaux.

La mise en application de ces pratiques permettra d’améliorer graduellement la connaissance des réseaux, de limiter les  risques reliés aux travaux et ultimement, d’apporter des gains pour toute la collectivité.

Consulter le dépliant du CERIU

Norme CSA S250-F11

La mise en application de cette norme permet d’accroître la précision et la fiabilité de la localisation et de la cartographie des infrastructures souterraines, ainsi que d’améliorer la tenue des dossiers. Cette norme s’applique aux infrastructures souterraines des services publics projetées, actuelles, abandonnées sur place, désaffectées ou réservées pour usage futur.

Pendant la phase de conception préliminaire d’un projet, le concepteur recueille tous les renseignements pertinents. Ces renseignements comprennent les plans les plus récents des infrastructures souterraines existantes, même abandonnées ou hors d’état, les relevés\plans finaux.

La technique de SUE est utilisée pendant l’étape de la conception afin de situer, d’identifier et de caractériser toute infrastructure souterraine existante qui se trouvent dans un projet donné. Le SUE est appliqué d’une façon structurée, conformément aux pratiques et aux niveaux de qualité indiqués dans la norme ASCE 38-02 Standard Guideline for the Collection and Depiction of Existing Subsurface Utility Data.

Source: Groupe CSA et Guide pratiques d’excellence

Achetez la norme CSA S250-F11

Qu’est que SUE?

Norme ASCE 38-02

Fermer
loading...