Mise à jour de l’application mobile

De nouveaux logiciels Android (Android 10) et Apple (IOS 13) sont maintenant disponibles. Nous vous rappelons donc qu’il est important de mettre à jour l’application d’Info-Excavation. Si vous ne le faites pas, vous n’aurez ainsi pas accès aux dernières fonctionnalités pour faire vos demandes de localisation.

Télécharger l’application Android ou Apple.


Le coût réel des dommages aux réseaux de télécommunications

Par SCOTT LANDES

Les entreprises de télécommunications récupèrent toujours tous les frais de réparation lorsque les câbles sont endommagés par les entrepreneurs. Si vous croyez cela, j’ai de mauvaises nouvelles pour vous… Le père Noël et le lapin de Pâques n’existent pas! Il est rare que les entreprises de télécommunications réussissent à récupérer le plein montant du coût réel des dommages.

Même s’ils reconnaissent qu’ils peuvent récupérer le montant total des coûts de réparations, les parties prenantes de l’industrie des télécommunications, ayant une expérience directe dans les enquêtes de dommages, dans les demandes de recouvrement et dans les opérations sur le terrain mentionnent que le montant récupéré représente seulement une fraction du coût réel. Une fois les coûts de réparations et les coûts accessoires additionnés, seulement 40 à 50 % des frais sont normalement récupérés, et ce, même si l’entrepreneur ou le localisateur est entièrement responsable. Cependant, il arrive souvent que ni l’un ni l’autre ne soit à blâmer.

Un professionnel chevronné en télécommunication a révisé la liste de vérification de la page 21 afin d’en vérifier l’exactitude. Il m’a répondu ceci : « la liste semble complète, mais pour qu’elle soit vraiment exhaustive, il faudrait qu’elle soit publiée sous forme de livre. Il est triste de réaliser que le milieu des affaires est si occupé qu’il est incapable de voir la portée et l’effet des dommages. Avoir une liste sans en fournir de description devrait être suffisant pour réveiller quiconque. Cela étant dit, il nous est difficile de connaître toutes les ramifications liées aux dommages, même pour ceux d’entre nous qui connaissent les faits et baignent dans ce milieu quotidiennement. C’est là que le milieu des affaires doit entrer en jeu. Tout comme le technicien doit se concentrer sur le rétablissement du service et l’enquêteur doit déterminer la responsabilité et monter un dossier étoffé, les dirigeants doivent connaître et tenir compte de tous les éléments atténuants de cette liste en plus de connaître les répercussions qu’ils ont, non seulement sur le client, mais sur l’ensemble de l’entreprise. »

En plus des frais de réparation, qui ont une incidence marquée sur la profitabilité de l’entreprise de télécommunications, il existe également d’importants coûts sociaux. Il y a, entre autres, la perte de revenu des entreprises, la fermeture de rues lors de réparations, le personnel envoyé à la maison à la suite de l’interruption du service de téléphonie ou du service informatique, les impacts importants sur les centres d’appel d’urgence (911) et l’accaparement des services d’urgence (policiers, pompiers, ambulanciers et autres intervenants d’urgence). En situation de crise, la perte de télécommunication pourrait aussi conduire à des pertes de vies humaines.

Au Canada, le rapport ORDI du CCGA fait mention, dans son dernier rapport national sur les dommages, que les coûts sociaux liés aux dommages sont évalués à 1 milliard $. Le rapport ORDI du Common Ground Alliance pour l’année 2016 (CommonGroundAIIiance.com) évalue les coûts sociaux des États-Unis à plus de 1 milliard $.

Posez-vous les questions suivantes quand vous lirez la liste de vérification d’un professionnel des télécommunications sur les coûts rattachés aux dommages liés à une coupure de câbles :

  1. Quel pourcentage des coûts de réparations et des coûts accessoires puis-je réellement récupérer?
  2. Quelle est l’incidence des dommages sur ma marque?

Prenez en considération les éléments suivants :

PERTE DE CLIENTS : La perte de service en raison de conditions météorologiques défavorables est souvent bien acceptée par les clients, mais celle qui n’est pas liée à la météo peut entraîner une diminution de la clientèle. Ce coût n’est pas comptabilisé dans les frais liés aux dommages.

RABAIS/CRÉDITS OFFERTS AUX CLIENTS : Normalement, lorsqu’un client demande un crédit, il l’obtient. Cela peut s’avérer coûteux. Plusieurs clients ont des ententes de niveau de service (ENS) qui offre des rabais au client lorsque le niveau de service n’est pas atteint. Certains rabais sont calculés dès la première minute d’une panne. Ce coût n’est pas compris dans les frais liés aux dommages.

COÛTS LIÉS À LA MAIN-D’ŒUVRE : Bien que ces coûts puissent être inclus dans les frais de main-d’œuvre, le taux horaire peut différer du taux de base facturé. Le temps passé à monter un dossier de réclamations relatives aux dommages n’est jamais comptabilisé dans les frais liés aux dommages ni récupérés une fois les réparations terminées.

MOBILISATION DES TECHNICIENS EN RÉPARATION : Lorsque les techniciens sont retirés de leur charge de travail habituelle pour effectuer des réparations, des heures supplémentaires sont engagées. Il faut aussi prévoir l’insatisfaction des clients en raison des rendez d’installation ou de réparation différés.

FRAIS D’INGÉNIERIE OU DE RÉINGÉNIERIE : Il y a perte de productivité lorsqu’un ingénieur est retiré de son travail afin d’effectuer des réparations d’urgence.

MISE À JOUR DES DONNÉES : Ce coût caché associé aux dommages est souvent enlevé des coûts administratifs lorsqu’une facture est contestée.

MOBILISATION DES LOCALISATEURS EN SITUATION D’URGENCE : Les demandes de localisation urgentes peuvent être néfastes pour le localisateur (réacheminement, plus de temps requis pour effectuer la localisation, et délais supplémentaires pour les autres excavateurs qui attendent les localisateurs avant d’effectuer les travaux d’excavation).

MOBILISATION DU RÉPARTITEUR, SURVEILLANCE ET VÉRIFICATION DES RÉPARATIONS : Encore une fois, ces coûts considérés comme étant administratifs et pouvant atteindre des niveaux astronomiques sont rarement comptabilisés.

Dans son ensemble, l’industrie des télécommunications ne s’implique pas dans la prévention des dommages. Impliqué dans la prévention des dommages depuis le début des années 80, j’ai toujours été surpris de constater le nombre peu élevé d’entreprises de télécommunications qui ont un programme de prévention des dommages ou qui participent au Common Ground Alliance. Selon elles, cela n’est pas nécessaire puisqu’elles réussissent à recouvrer efficacement les coûts liés aux dommages. Malheureusement, c’est loin d’être le cas.

Le fait d’investir dans la prévention des dommages améliore la profitabilité et l’image de votre entreprise, garde votre main-d’œuvre proactive, et augmente le niveau de votre service à la clientèle. Si vos priorités sont la profitabilité, des employés productifs et des clients heureux, la prévention des dommages devrait être un choix facile.

Coût réel des dommages aux réseaux de télécommunications

Les coûts liés aux câbles de télécommunications endommagés peuvent facilement être sous-estimés lorsqu’on ne tient compte que des coûts de réparation.

Améliorez votre compréhension des coûts réels liés aux dommages. La liste de vérification suivante est basée sur les connaissances de professionnels d’expérience ayant travaillé pendant plusieurs années pour des entreprises de télécommunications.

Quel pourcentage des coûts de réparations et des coûts accessoires suivants est récupéré par votre entreprise?

Quelle est l’incidence des dommages sur votre marque?

Coûts traçables _______________                                                 

Peuvent être ou ne pas être récupérés

  • Frais de recouvrement externe/commissions d’agence
  • Barricades/contrôle routier
  • Permis (provincial, municipal, etc.) afin d’installer des câbles de rechange
  • Frais judiciaires et frais de litige
  • Mettre l’infrastructure à découvert afin de procéder aux réparations
  • Matériaux utilisés pour les réparations
  • Rétablissement de la surface dans son état d’origine
  • Coût réel de la main-d’œuvre interne
  • Équipements lourds utilisés
  • Génératrice/équipement d’alimentation
  • Nourriture, hébergement, frais de déplacement
  • Mobilisation d’urgence (entrepreneur/localisateur)

Coûts accessoires

Perte de confiance des clients envers la marque, rétroaction négative du public et difficulté à maintenir une relation avec la clientèle, surtout pour les grandes entreprises dont les services sont irréguliers

Coûts sociaux

  • Perte du service 911/perte des services d’urgence
  • Fermeture des commerces
  • Temps d’immobilisation des employés
  • Fermeture de rues/délais en raison de la congestion routière

Temps

  • Enquêteur sur le site de l’infrastructure endommagée
  • Efforts de collecte
  • Plaintes concernant les pannes
  • Discussions relatives à l’assurance
  • Heures supplémentaires causées par l’augmentation de la charge de travail
  • Temps pour le déplacement et le témoignage d’un employé lors d’un procès

Coûts ignorés/difficiles à retracer

  • Perte de clients
  • Perte d’utilisation (remboursement/crédit)
  • Résolution de plaintes de clients
  • Ingénierie/ réingénierie liée à un câble endommagé
  • Établissement d’un lien lors d’une panne afin de coordonner l’interruption de service
  • Personnel de soutien (3-20) afin de mettre sur pied un lien lors d’une panne
  • Retards en raison de la charge de travail
  • Points de défaillance future (les dommages peuvent affaiblir le système et occasionner une panne future sans qu’elle puisse être attribuée à des tiers)
  • Saisie et soumission des données liées à l’infrastructure endommagée (saisie manuelle ou faite grâce à un logiciel)
  • Notifications des demandes de localisation d’urgence
  • Mises à jour des registres des propriétaires d’infrastructures souterraines
  • Exigences concernant la transmission de données (FAA, 911, PHMSA)

Contenu partenaire : Demi-journée de conférences sur les normes et réglementations en travaux publics

L’ATPA annonce la tenue d’une demi-journée de conférences portant sur les normes et réglementations en travaux publics et grands projets municipaux. Une exclusivité de l’ATPA, en collaboration avec l’OIQ, l’AFG et le BNQ ! Détails et inscription.

Faites vite, les places sont limitées.
Les conférences se donneront les 10 et 11 octobre dans les régions de Québec et du Grand Montréal !

 


Protection des infrastructures souterraines… Faites la différence !

La prévention des dommages aux infrastructures souterraines commence par une planification et une coordination claires et précises. Les donneurs d’ouvrage et les ingénieurs responsables du projet jouent donc un rôle majeur pour protéger ces infrastructures essentielles.

Ces dernières années au Québec, plus de 5 bris par jour ont été répertoriés ! De ce nombre, bon an mal an, autour de 30 % étaient attribuables à l’absence de demande de localisation faite auprès d’Info-Excavation.

Près de 70 % des bris sont reliés à des travaux d’égout/aqueduc et rue/route. Malgré qu’il s’agit de travaux d’envergure, 15 % n’avaient pas fait l’objet d’une demande de localisation. Ces bris sont facilement évitables !

Rappelons qu’au Québec, selon une estimation du groupe de recherche CIRANO[1], les bris aux infrastructures souterraines ont un coût socio-économique annuel de plus de 120 millions de dollars.  Des impacts majeurs pour toute la population québécoise ainsi que les différentes municipalités.

Une planification qui fait la différence

La prévention des dommages aux infrastructures souterraines c’est l’affaire de tous les intervenants concernés, du donneur d’ouvrage jusqu’à l’excavateur. Toutefois, la planification des travaux, effectuée selon les règles de l’art, sera toujours la meilleure façon d’éviter les bris.

            Demande de plan

Une demande de plan auprès d’Info-Excavation est une façon simple, rapide et gratuite de connaître l’emplacement des infrastructures souterraines des différents propriétaires de réseaux membres présentes sur le site des futurs travaux. Ces informations devraient être disponibles dès le départ pour les soumissionnaires. En plus, cela permettrait d’éviter des coûts et des délais supplémentaires.

Évitez les surprises du souterrain

La planification des travaux passe très souvent par des appels d’offres clairs précisant dès le départ ce qui se cache sous le sol. Tous les donneurs d’ouvrage comme les municipalités devraient inclure des clauses qui aident à la prévention des dommages et à la diminution des risques pour la sécurité des travailleurs et du public. Parmi ces clauses, il devrait être exigé à l’entrepreneur :

  • qu’une demande de localisation soit faite auprès d’Info-Excavation,
  • que des puits d’exploration soient effectués afin de bien repérer les infrastructures souterraines avant de creuser mécaniquement de chaque côté de celles-ci.

Info-Excavation a conçu, en collaboration avec de nombreux professionnels et experts liés à la protection des infrastructures souterraines, le Guide à l’intention des rédacteurs d’appels d’offres comprenant des travaux d’excavation qui peut être téléchargé gratuitement sur le site d’Info-Excavation.

L’importance d’être bien outillé

La prévention des dommages passent aussi par une main-d’oeuvre bien formée et sensibilisée à la réalité des infrastructures souterraines. Info-Excavation offre une formation gratuite de 3,5 heures reconnue par l’Ordre des ingénieurs du Québec et Emploi-Québec pour les planificateurs, les employés municipaux ainsi que les entrepreneurs. Une clause exigeant cette formation devrait être inscrite dans l’appel d’offres.

Info-RTU, un outil de planification de choix

Nouvellement accessible pour l’ensemble de la province, la plateforme Info-RTU vise à optimiser la planification et la coordination des travaux entre les différents usagers de l’emprise publique. Comme municipalité, vous connaissez les projets planifiés sur votre territoire. Or, comment cette information vous est-elle présentée aujourd’hui ? Ne vous contentez plus d’informations partielles, incomplètes ou provenant de diverses sources : exigez Info-RTU ! Il s’agit d’une occasion pour vous de connaître et d’annoncer les nouveaux projets. En 2019, Info-Excavation déploiera de nouvelles fonctionnalités sur Info-RTU afin de faciliter la transmission d’informations entre utilisateurs.

Travaillez de façon responsable et sécuritaire

Dès le début des travaux d’excavation, de nombreuses mesures peuvent être mises en place afin de diminuer tout risque pour la sécurité des travailleurs et des citoyens en plus d’éviter des dommages aux infrastructures souterraines.

Une demande de localisation évite bien des maux de tête

Une étape toute simple, gratuite et primordiale dans la chaîne de la prévention des dommages est de faire une demande de localisation auprès d’Info-Excavation avant l’exécution des travaux. En mode de planification, cette étape devrait être incluse en tant qu’exigence auprès des entrepreneurs qui effectueront vos travaux.

Des bris facilement évités

Chaque année, près de 50% des dommages sont causés par des pratiques d’excavation déficientes. Cela confirme toute l’importance de l’utilisation de techniques d’excavation douces et sécuritaires dans la zone des travaux près des infrastructures souterraines. Ces techniques incluent, entre autre, l’excavation par aspiration et l’hydro-excavation. De plus, des puits d’exploration (aussi appelés coupes exploratoires ou coupes d’essai) devraient être effectués afin de bien repérer visuellement l’infrastructure souterraine.

Agissez en propriétaire d’infrastructure responsable

Les municipalités possèdent aussi des infrastructures souterraines importantes qui doivent être protégées. Il est donc primordial qu’elles aient une cartographie à jour de leur réseau et selon les normes reconnues (CSA S250-F11, Cartographie des infrastructures souterraines des services publics). Une cartographie à jour permet de réduire au minimum les risques de dommages en plus de fournir aux planificateurs/concepteurs et entrepreneurs des informations justes et précises.

La prévention des dommages, une responsabilité partagée

En résumé, la conception et la planification du projet, l’appel d’offres, la consultation auprès d’Info-Excavation, le respect de pratiques de creusement sécuritaires, l’élaboration d’une cartographie appropriée ainsi qu’une sensibilisation efficace sont autant d’étapes interdépendantes essentielles du processus de prévention des dommages.

Les municipalités, de par leurs rôles de donneur d’ouvrage, d’excavateur et de propriétaire d’infrastructures, ont le pouvoir de faire une différence sur les risques de dommages au Québec. Info-Excavation se veut votre partenaire dans la prévention des dommages de vos infrastructures.

Participez à notre sondage sur la planification des travaux.

[1] CIRANO : Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations


Appel aux conférenciers

C’est un départ ! Les préparatifs du congrès 2020 d’Info-Excavation, qui se tiendra du 19 au 21 février au centre des congrès de Lévis, sont débutés. Vous avez un sujet de conférence à nous soumettre, un cas vécu, des idées d’améliorations, des défis rencontrés en lien avec la prévention… Écrivez-nous au [email protected].


Info-RTU, un outil de planification de choix

Nouvellement accessible pour l’ensemble de la province, la plateforme Info-RTU vise à optimiser la planification et la coordination des travaux entre les différents usagers de l’emprise publique. N’aimeriez-vous pas être avisé des nouveaux projets planifiés sur un territoire donné ? Hydro-Québec va enfouir une ligne haute tension dans 2 ans. Bell prolongera son réseau souterrain l’année prochaine. Énergir remplacera une conduite désuète dans un horizon de 5 ans. Saviez-vous que vous pouvez obtenir toutes ces informations sur une seule plateforme centralisée appelée Info-RTU ?

Autrefois exclusive à la région de Montréal, Info-RTU devient provinciale depuis son acquisition par Info-Excavation. Cette plateforme permet de consulter et de transmettre des informations sur des projets planifiés dans 1, 5 et même 10 ans. Info-RTU présente les projets planifiés sur une carte interactive ayant pour objectif de mieux cibler les intervenants et faire part de ses intentions concernant un ou plusieurs projets. Cette plateforme permet de limiter les impacts négatifs des chantiers de construction, notamment leur durée et le nombre d’interventions sur la chaussée. Parfois trop nombreuses, ces interventions peuvent être limitées par la consultation assidue d’Info-RTU.

Comme municipalité, vous connaissez les projets planifiés sur votre territoire. Mais, comment cette information vous est-elle présentée aujourd’hui? Ne vous contentez plus d’informations partielles, incomplètes ou provenant de diverses sources; exigez Info-RTU! Il s’agit d’une occasion pour les municipalités de connaître et d’annoncer les nouveaux projets. En 2019, Info-Excavation va déployer de nouvelles fonctionnalités sur Info-RTU afin de faciliter la transmission d’informations entre utilisateurs. Pour plus d’infos, écrivez-nous à [email protected].

Info-Excavation – S’en passer, ça serait dommage.


Simplification de l’outil de croquis

Nous avons tout récemment procédé à l’optimisation de notre outil de croquis afin de préciser votre site de travaux.

Veuillez noter que des améliorations mineures ont été mises en place :

  • L’outil « ligne de travail » a été renommé « clôture ». Celui-ci doit uniquement être utilisé pour les travaux de clôture;
  • Vous pouvez maintenant prévisualiser la zone des travaux pendant de la création du croquis;
  • L’édition de votre croquis sera encore possible même si celui-ci est complété;
    • Sélectionnez la main, puis cliquez sur la forme à modifier
    • Vous pouvez modifier les coins et/ou les côtés de la forme
  • Le petit carré blanc qui sert à définir les limites du croquis de localisation est maintenant bleu.

Ces améliorations simplifieront grandement votre travail.

Si vous éprouvez des difficultés avec votre fureteur, veuillez cliquer ici afin de connaître les étapes à suivre.


ATPA – OUVERTURE DES MISES EN CANDIDATURES DU PROGRAMME RECONNAISSANCE DE l’ASSOCIATION DES TRAVAUX PUBLICS

Faire rayonner les professionnels des travaux publics du Québec!

Montréal 30 mai 2019 – Le chapitre du Québec de l’Association des travaux publics d’Amérique (ATPA) annonce l’ouverture des mises en candidatures de son programme reconnaissance en travaux publics.

Le programme de reconnaissance de l’ATPA a été créé en 2016 pour reconnaître les individus et/ou les groupes exceptionnels qui représentent ce qu’il y a de meilleur dans le domaine des travaux publics au Québec. En valorisant les contributions professionnelles, opérationnelles et relationnelles, le programme de reconnaissance de l’ATPA augmente par le fait même, la visibilité des bons coups de ce secteur.

Récemment de nouvelles catégories se sont ajoutées pour récompenser tous les acteurs en travaux publics, qu’ils soient des employés, des municipalités ou encore des entreprises innovantes. Les quatre (4) prix qui seront décernés lors du Gala reconnaissance de l’ATPA qui se déroulera à Saint-Georges le 5 septembre 2019 sont :

  • Gestionnaire de l’année en travaux publics 2019
  • Santé & Sécurité en travaux publics 2019
  • Semaine nationale des travaux publics 2019
  • Innovation en travaux publics 2019

Pour consulter tous les détails, rendez-vous à la page Web dédiée au programme de reconnaissance en travaux publics : https://atpa.ca/fr/reconnaissance.php

À propos de l’ATPA

L’ATPA a comme mission de former, informer, valoriser, promouvoir et servir les professionnels du secteur des travaux publics au Québec, afin de mieux servir en retour les intérêts des citoyens des villes et municipalités québécoises.


CÉLÉBRONS LA SEMAINE NATIONALE DES TRAVAUX PUBLICS

Montréal, 17 mai 2019 – La Semaine nationale des travaux publics se déroule du 19 au 25 mai 2019.

Pour l’occasion, des milliers de professionnels en travaux publics au Québec unissent leurs voix pour parler de leur profession, présenter les installations auxquelles ils contribuent et partager les projets en cours de réalisation.

Chaque année, les professionnels des travaux publics influencent positivement plusieurs facettes des collectivités que ce soit en fournissant de l’eau potable, en construisant des routes et des ponts, en effectuant le déneigement et la gestion des services sanitaires.

Depuis 1960, la 3e semaine du mois de mai est consacrée à célébrer les travaux publics. Partout en Amérique du Nord, plus de 30 000 membres de l’American Public Works Association (APWA) et du Canadian Public Works Association (CPWA) et ses regroupements, dont l’ATPA, utilisent cette semaine pour sensibiliser le public sur l’importance des travaux publics dans la vie de tous les jours.

Pour connaître les activités organisées pour cette occasion, renseignez-vous auprès du service municipal de votre ville.

Pour plus de détails concernant l’Association des travaux publics d’Amérique, rendez-vous au www.atpa.ca.


CERIU – Appel aux conférenciers

C’est avec un grand enthousiasme que le comité organisateur du congrès INFRA du CERIU lance l’appel aux conférenciers 2019 pour son congrès sur le thème Au cœur des infrastructures urbaines : constante évolution et expertise d’avenir. Les deux coprésidents du comité organisateur, Mme Marie-Élaine Desbiens et M. Serge Boileau, président de la Commission des services électriques de Montréal, invitent avec empressement les ingénieurs, urbanistes, techniciens, décideurs, gestionnaires, architectes paysagistes et autres chercheurs s’intéressant aux infrastructures urbaines à déposer une proposition de conférence avant le 27 mai 2019.

La 25e édition d’INFRA se déroulera les 2, 3 et 4 décembre 2019 au Palais des congrès de Montréal où seront réunis plus de 800 spécialistes du domaine des infrastructures urbaines. Cette année, INFRA 2019 souhaite présenter des réalisations qui mettent en valeur l’évolution des bonnes pratiques dans la gestion et le renouvellement des infrastructures urbaines en proposant des solutions créatives, éthiques et soucieuses des générations futures à la qualité de l’environnement, à la gestion des eaux, à la saine gestion des actifs, aux aménagement urbains ainsi que routiers. Ce ne sont là que quelques-uns des sujets qui seront abordés lors de l’événement.

Téléchargez l’appel aux conférenciers Congrès INFRA 2019

À propos du CERIU

Fondé en 1994, le CERIU est un organisme sans but lucratif dont la mission est de mettre en œuvre toute action de transfert de connaissances et de recherche appliquée pouvant favoriser le développement du savoir-faire, des techniques, des normes et des politiques supportant la gestion durable et économique des infrastructures et la compétitivité des entreprises qui œuvrent dans le secteur des infrastructures urbaines. Aujourd’hui, vingt-cinq ans plus tard, grâce à l’expertise de ses membres organisationnels, regroupant municipalités (70 municipalités qui représente 65 % de la population du Québec), entreprises, ministères, laboratoires et institutions d’enseignement, le CERIU demeure l’un des seuls organismes à offrir une perspective intégrée de la problématique des infrastructures municipales.

La force du partenariat depuis 25 ans!

Suivez les activités d’INFRA 2019 sur les réseaux sociaux du CERIU.

LinkedIn, Twitter et Facebook.