Atelier : La protection de conduites en rivière et la conservation des habitats, est-ce possible?

Résumé

Traverser une conduite de part et d’autre d’un cours d’eau demeure toujours un défi de taille, puisqu’il faut arrimer méthode de travail, protection adéquate de l’actif et exigences environnementales. De fait, les exigences environnementales et les normes de sécurité tendent à se complexifier, sans toutefois converger dans la même direction. Au contraire, l’atteinte de ces deux objectifs peut rendre les méthodes de travail ardues et dispendieuses.

Comme les conduites enfouies sous les cours d’eau sont soumise à un risque de bris, notamment par des bris causés par des tiers (entretien de cours d’eau, etc.) ou par des évènements hydrologiques de plus en plus violents (embâcles, crues importantes, etc.). Différentes méthodes de construction et de protection des conduites ont été utilisées au cours des 10 dernières années dans diverses tailles de cours d’eau et plusieurs d’entre elles ont permis d’atteindre à la fois les impératifs environnementaux tout en respectant les objectifs de protection exigés.

Cette présentation dressera un portrait, avec un support visuel important, de diverses techniques de franchissement de cours d’eau, de protection de conduite, de stabilisation de rives et de restauration du milieu, le tout, en conformité avec les lois et normes environnementales en vigueurs actuellement.

 

Biographie Jean-Sébastien Bernier, biologiste et co-fondateur de Biofilia

Cofondateur de la firme BIOFILIA, Jean-Sébastien Bernier se spécialise en études et en aménagement des habitats de la faune et de la flore. À titre de biologiste, il œuvre dans la caractérisation et la conservation des milieux naturels ainsi qu’en aménagement et en restauration des habitats.

Tantôt conseiller stratégique pour l’obtention des autorisations, tantôt superviseur de chantier, il a mené à bien de nombreux mandats en lien avec l’exploitation des ressources naturelles et la construction d’ouvrages commerciaux et industriels comportant des interventions majeures à proximité de milieux hydriques. Récemment, M. Bernier a été un membre actif du comité de rédaction d’un guide de bonnes pratiques intitulé Aménagement et techniques de restauration des bandes riveraines, publié par la Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec. Sa connaissance des enjeux technologiques relativement à la protection d’infrastructures enfouies, la conservation et la remise en état des habitats, est un atout qui fait de Jean-Sébastien Bernier un conseiller respecté dans la recherche de solutions pour réduire les risques d’impacts associés aux travaux dans les cours d’eau.

JSB portrait3

?>
Fermer
loading...