Avril, mois de la prévention des dommages aux infrastructures souterraines

Partout dans les municipalités du Québec se trouvent des infrastructures souterraines invisibles qui assurent, entre autres, l’acheminement et le transport de l’énergie, des signaux de télévision et de télécommunications, de l’eau potable et des eaux usées.  Encore aujourd’hui, ce sont plus de 4,5 bris qui ont lieu chaque jour dans la province. Nombreux sont les dommages qui auraient pu être évités, si une demande de localisation avait été faite afin de connaître l’emplacement des infrastructures souterraines. Année après année, ce sont entre 30 et 40% des bris qui n’ont pas fait l’objet d’une demande auprès de nous. Ces dommages entraînent d’énormes coûts socio-économiques (environ 123 M$, en 2016) et occasionnent des risques pour la sécurité des travailleurs et du public. Il est à noter qu’en 2016, 50% des bris impliquaient des infrastructures de télécommunications, ce qui mène bien souvent à des pertes de service 911, d’Internet, de téléphonie et autres.

De plus, un trop grand pourcentage de bris est le résultat de techniques d’excavation déficientes. Utiliser des pratiques de creusement sécuritaires telles qu’effectuer des puits d’exploration afin de bien visualiser l’infrastructure avant de creuser, peut faire toute la différence en matière de prévention des dommages. La préservation des infrastructures souterraines pour le maintien des services aux citoyens et le respect de l’environnement est primordiale en plus, d’être une responsabilité partagée par tous et chacun.

En ce mois de la prévention des dommages aux infrastructures souterraines et à l’aube de la haute saison dans l’industrie de la construction, nous tenons à vous rappeler toute l’importance de s’informer avant d’effectuer des travaux d’excavation ou pour tout autre type de perturbation du sol.

Nous vous invitons à consulter notre rapport des bris abrégé 2016 afin d’en connaître plus sur la situation de la prévention des dommages aux infrastructures souterraines au Québec.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter afin d’obtenir nos plus récentes nouvelles. De plus, vous pouvez vous inscrire à notre Infolettre,  vous y recevrez du contenu exclusif ainsi que des mises à jour sur nos services.

 

Impression

Fermer
loading...